Auto-entrepreneur Vs Portage salarial. Le match

raphaelNon classé2 Comments

Vous vous demandez quel statut serait le plus intéressant pour vous en tant que travailleur indépendant, nous vous apportons des éléments de réponse dans cet article.

Statut

Auto-entrepreneur :

En créant un statut d’auto-entrepreneur, vous créez une Entreprise individuel qui fonctionne sous le régime micro fiscal et micro social. Vous émettez des factures en votre nom et gérez vous même vos comptabilité et trésorerie. Tous les mois vous devez déclarer votre chiffre d’affaires et payer un pourcentage dessus à la caisse du RSI ( Régime social des indépendants ) ou de la CIPAV. Votre montant de chiffre d’affaires est plafonné.

Portage salarial :

En travaillant en portage salarial, vous avez un statut de salarié classique. Vous facturez vos clients en nom de la société de partage salarial à laquelle vous êtes rattaché, après paiement de votre client, la société de portage salariale vous rétribue le montant hors-taxe de cette facture sous forme de salaire moins une commission et les charges sociales. Vous n’avez pas de plafond pour votre chiffre d’affaires.

Protection sociale

Auto-entrepreneur :

En étant auto-entrepreneur, vos soins seront remboursés partiellement par votre RSI ou CIPAV. Il est conseillé donc de souscrire à une mutuelle complémentaire spéciale auto-entrepreneur en cas de problème de santé. En cas d’arrêt maladie, vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières que sous certaines conditions. Auto-entrepreneur, vous avez également le droit aux allocations familiales, mais par contre, si votre activité va mal et que vous devez la cesser, vous n’aurez pas le droit à l’assurance chômage. Vous cotisez à la retraite, mais devez valider vos trimestres en atteignant un certain chiffre d’affaires. Ces seuils minimaux de chiffre d’affaires annuels doivent être absolument validés pour vous ouvrir les droits à la retraite.

Portage salarial :

Vous avez la même protection sociale qu’un salarié normal, vous êtes pris en charge en cas d’arrêt maladie, vous cotisez normalement pour la retraite et l’assurance chômage. En cas d’arrêt maladie, après un délai de carence de trois jours, vous pouvez percevoir des indemnités journalières. Si votre activité va mal et que devez l’arrêter, vous avez droit à l’assurance chômage.

TVA :

Auto-entrepreneur :

Vous n’êtes pas assujetti à la TVA, ce qui veut dire que vous facturer vos produit ou prestation en hors taxe. En contrepartie, vous payez tout de même la TVA sur tous les produits et prestations que vous achetez.

Portage salarial :

Vous facturez vos produits ou prestations avec la TVA à votre client qui peuvent la récupérer par la suite ( si ils sont en société ).

Déduction des frais :

Auto-entrepreneur :

Avec le statut d’auto-entrepreneur, vous ne pouvez déduire aucun frais nécessaire au fonctionnement de votre affaire.

Portage salarial :

En portage salarial, vous pouvez déduire lié à votre activité et donc ne payez donc pas de charge sur leur montant. De plus, ces frais ne rentrent pas non plus en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu.

Charges :

Auto-entrepreneur :

Les charges d’un auto-entrepreneur sont variables en fonction de son activité. Pour les prestations de service, les charges s’élèveront à 23,1 % sur votre chiffre d’affaires. Pour la vente de marchandise, elles seront de 13,4 %.

Portage salarial :

Les charges pour en travailleur étant en portage salariale sont à peu près de 50 % sur son chiffre d’affaires HT. 40 % de charges sociales et 10 % de commission.

Notre avis sur le statut auto-entrepreneur et le statut de portage salarial :

Nous avons réalisé une simulation pour deux travailleurs réalisant un chiffre d’affaires identique à l’année ( 32 000 € soit le plafond de chiffre d’affaires pour l’auto-entrepreneur ).

Nous avons également attribué 200 € par mois de frais lié à l’activité pour nos deux travailleurs. ( Prestation externe, location de bureau, achat de produits … )

Cette simulation nous enseigne les choses suivantes :

Si vous pensez ne pas avoir un chiffre d’affaires qui dépasse les 32000 euros et que vous n’avez pas beaucoup de frais de fonctionnement pour votre activité. Nous vous conseillons de prendre le statut d’auto-entrepreneur. Vous pourrez mieux vous rémunérer. À moins que vous teniez absolument à garantir votre retraite et à avoir une assurance chômage en cas de pépin, dans ce cas nous vous orientons sur le portage salarial.

Si vous avez des frais de fonctionnement qui représente plus de la moitié de votre chiffre d’affaires, il est peut-être préférable de penser à aller vers le portage salarial en vue de créer une société dans le futur si l’activité semble être pérenne.

Enfin, vous pensez avoir un chiffre d’affaire à l’année supérieur à 32 000 euros et que vous ne voulez pas créer une société, alors le portage salarial sera le statut le plus adapté pour vous.

Raphaël

Comparatif auto-entrepreneur vs portage salarial

2 Comments on “Auto-entrepreneur Vs Portage salarial. Le match”

  1. Bonjour Raphaël,
    Merci pour votre article vraiment intéressant quelle serait la meilleure solution si on a pas de plafond pour le chiffre d’affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *