Comment garder les idées claires quand on travail sur un projet

raphaelCréer sa boite0 Comments

Si vous êtes travailleur indépendant, que vous avez un projet entrepreneurial, vous avez sans doute un certain nombre d’objectifs que vous souhaitez atteindre.

Ces objectifs peuvent être :

– gagner beaucoup d’argent

– vivre de votre passion

– vous battre pour une cause

– défendre des idées

Dans cet article je vais vous expliquer pourquoi il est important que vous suiviez, quoi qu’il se passe, en plan.

Pour atteindre ces objectifs, vous avez donc décidé de vous lancer dans un projet. Le principal problème que beaucoup de monde rencontre dans l’accomplissement d’un projet, c’est que plus le projet avance, et plus il est difficile de se rappeler les objectifs initiaux fixés.

Dans d’autres termes, il est très difficile de prendre du recul sur les choses.

Les causes d’un abandon de projet ou d’une baisse de motivation

Concrètement voilà ce qu’il se passe chez beaucoup de personnes qui entreprennent un projet.

Ces personnes ont une idée, dans un premier temps elles réfléchissent à la mettre en œuvre, parfois elles se fixent un plan, une feuille de route. Elles se fixent des objectifs à atteindre par exemple : dans un an je dois avoir tant de clients et tel chiffre d’affaires.

Le problème, c’est qu’en court de route, ces personnes se perdent.

La lassitude des tâches répétitives liées à l’accomplissement du projet commence à pointer le bout de leur nez. Les envies changent. Le sentiment que l’idée de départ n’est pas si bonne que ça apparaît.

Et c’est à cause de cela que vous devez absolument respecter le plan, la feuille de route, que vous vous êtes fixée au tout début de vos projets.

Ce plan a été pensé de manière rationnelle, il a été réfléchi avec du recul.

Lorsque cela fait trois mois que vous travaillez sur un projet et que les résultats ne viennent pas, même si vous êtes conscient que les résultats n’arriveront qu’à long terme, alors il y a des chances que vous perdiez du recul sur ce que vous êtes en train de faire et que vous changiez le cap que vous vous étiez donné.

Pour réussir dans un projet, la plupart des stratégies recommandées sont des stratégies sur le long terme. Changer de cap tous les trois mois au sein d’une stratégie sur le long terme ne peut en aucun cas déboucher sur un succès.

Pourquoi ? Parce que quand vous changez de cap tous les mois, tous les deux mois, tous les six mois, vous n’allez pas au terme de votre stratégie. Vous ne faites pas l’effort nécessaire pour aller au bout de l’accomplissement de votre idée.

Les signes qui montrent que vous perdez du recul

Maintenant je vais vous donner quelques conseils qui vont vous permettre d’identifier certains comportements que vous pourriez avoir et qui traduisent le fait que vous êtes sur le point de changer de cap et de ne pas suivre le plan initial que vous vous êtes fixé.

Si vous vous sentez lassé parce que vous êtes en train de faire et que vous souhaitez remplacer le travail que vous avez récemment effectué par une nouvelle idée que vous jugez être meilleur alors faites une pause sur le travail que vous êtes en train de faire et surtout ne détruisez rien.

Faire une pause d’une journée, deux jours, voir une semaine, cela va vous permettre de prendre du recul sur le travail que vous avez effectué. Quand vous reviendrez vers ce travail avec un regard neuf, vous aurez de nouveau du recul sur ce qui a été fait et sur ce qui reste à faire.

Vous vous rendrez compte également de la qualité du travail que vous avez fourni et vous rendrez aussi compte que tout cela fait partie d’un plan scrupuleusement bien pensé, un plan que vous avez mis au point vous même au début de votre projet.

Si vous ne croyez plus en votre projet faute de voir des résultats arrivés, repensez au plan et à la feuille de route que vous vous êtes fixés. Souvenez-vous également du calendrier que vous vous êtes fixé. Vous aviez sans doute réfléchi à ce calendrier en vous inspirant de statistiques qui existent chez des personnes qui ont lancé des projets similaires au vôtre dans le passé.

Encore une fois, mettez votre projet en pause le temps de prendre de nouveau du recul sur votre travail et de retrouver la motivation.

Pour finir, n’oubliez pas qu’en dehors de vous, personne ne connaît votre projet, personne ne peut avoir le même ressenti que vous sur ce que vous faites.

Il y a de fortes chances que le jour vous allez faire connaître vos travaux au grand public, celui-ci ait une impression positive sur ce que vous lui proposez. Il y aura pour lui un goût de nouveauté.

Ce goût de nouveauté, vous ne pourrez jamais personnellement l’avoir dans la mesure où vous travaillez tous les jours sur ce projet.

Raphaël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *