La vente à domicile dans l’actualité

adminVDI0 Comments

Vous avez des doutes quand à la fiabilité d’un travail à domicile dans le secteur de la vente directe où vous pensez que ce n’est pas fait pour vous ? Détrompez-vous ! 

Les plus grands médias d’informations commencent à prendre la mesure de l’importance de ce phénomène de fond et de son intérêt pour les personnes qui cherchent un complément de revenu ou bien à changer de carrière professionnelle.

le-monde

 

Commençons par un des plus connus, le journal Le Monde. Voici ce que ce journal dit à propos de la vente à domicile dans son édition du 3 mars 2013 :

« Les réunions Tupperware seraient-elles un moyen de traverser la crise ? De plus en plus de Français utilisent le système de la vente directe, également dite vente en réunion, pour boucler leurs fins de mois. Médecins, ingénieurs, cadres de banque, plus de 400 000 personnes bénéficient en 2013 du statut de vendeur à domicile indépendant – qui peut se cumuler à un autre emploi salarié –, selon les chiffres publiés mercredi 27 mars par la Fédération de la vente directe.(…) Ils seraient un tiers à l’avoir adopté pour obtenir un complément de revenu, dont bon nombre de retraités. Un tiers aussi l’utiliserait en « multi-activité », c’est-à-dire pour travailler à temps plein. En 2012, 28 800 personnes se sont mises à la vente directe, 103 000 depuis 2010. »

➔ Lire l’article en entier

Le quotidien recueille aussi le témoignage d’une vendeuse à domicile : « Les six premiers mois ont été difficiles, raconte-t-elle. Il y a un gros travail commercial et je n’avais pas cette fibre. Il ne faut pas être timide et il ne faut pas compter ses heures, car le client est roi. Au début, je n’ai pas gagné beaucoup, car je n’avais pas de réseau. Mais maintenant, j’arrive à me faire un supplément de revenu, entre 350 et 400 euros pour quatre à cinq réunions par mois. »

Poursuivons à présent avec le journal Challenge, une des références dans le domaine économique : 


La vente directe à domicile: un remède anti… par Challenges

 

« Importé des Etats-Unis, ce mode de distribution a généré 3,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011 soit une croissance annuelle de 5,6%, selon les chiffres du Crédoc. Du coup, les professionnels du secteur en sont convaincus: la France tient là une arme fatale pour lutter contre la poussée du chômage.(…) La vente en directe peut-elle inverser la courbe du chômage comme le promet François Hollande? « Oui, elle est l’un des remèdes », affirme la FVD qui vise la création de pas moins de 200.000 emplois en VDI d’ici 2020. Ces trois dernières années, l’activité a créé une moyenne de 30.000 créations d’emploi par an, note d’ailleurs la FVD. »

➔ Lire l’article en entier

 

 

m6-vdi-emissionM6 dans son journal de 19h consacre également tout un reportage sur la vente à domicile et le statut de VDI : http://www.m6replay.fr/le-1945/11282420-vente-a-domicile-des-emplois-tres-vendeurs. Voici ce qu’en dit une personne par exemple : « C’est vrai métier, je suis très fière de dire ce que je fais.(…)Je gagne très bien ma vie, je ne changerai pour rien au monde. »
Le directeur générale de la Fédération de la vente directe, Jacques Conserfroy, dit ceci à propos de la vente à domicile : « c’est un secteur qui traverse la crise beaucoup mieux que d’autres secteurs d’activité. Elle favorise l’entrée de nombreuses personnes, soit à temps partiel, soit à temps complet, soit en multiactivité »

L’année dernière, le secteur à recruté environ 30 000 personnes : alors pourquoi pas vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *