Le travail chez soi : astuces pour bien réussir

adminTravail à domicile1 Comment

Travailler de chez soi : un rêve qui peut tourner au cauchemar si vous ne vous organisez pas de manière optimisée. Dans cet article nous allons donner quelques-unes de règles essentielles qui vous permettront de maximiser vos chances de réussite et d’éviter les écueils qui sont souvent à la source de l’échec des personnes qui travaillent à domicile.

Pour ceux qui n’aurient pas envie de lire l’article en entier, voici le résumé : bien délimiter son endroit de travail, se préparer un mobilier adapté, être constant dans son travail, ne jamais négliger l’administratif

Délimiter son espace de travail

Marketing-de-reseau-domicileQue vous habitiez dans une vaste maison ou un appartement, il est détermintant de se créer un espace dédié uniquement à son travail.

C’est très important symboliquement, car c’est lui qui vous permettra de créer une distanciation avec votre vie personnelle.
Sans cet espace, vous ne pourrez pas générer les temps de « respiration » indispensables pour prendre du recul par rapport à votre activité.

De nombreuses « start-up » se sont crées dans un garage : ce n’est pas un hasard…

L’idéal est de trouver une pièce qui ne soit ni trop grande – la sensation du vide peut vite devenir anxiogène – ni trop petite – pour éviter le sentiment de claustrophobie.

La température et la ventilation doivent vous permettre de vous sentir confortable : on ne travaille pas bien en grelottant ou en transpirant…

La luminosité n’est pas à négliger non plus : il faut éviter la lumière directe du soleil, mais pas non plus se retrouver dans un espace sans lumière naturelle.

Enfin, évitez de surcharger cet espace d’appareils émettant des ondes electromagnétiques trop intenses (hallogènes, oscilloscopes, etc…) : les écrans, ordinateurs, boîte de connexion Internet vous en saturent déjà bien assez, et bien qu’on ne sache pas mesurer leur impact sur l’organisme, il semble raisonnable d’éviter de le perturber un peu plus. De la même manière, privilégiez une connexion Internet par fil plutôt que par WIFI.

Bien choisir son mobilier

fauteuil-bureau travailler chez soi

Le bureau

Plus il sera grand, mieux se sera : la table de travail est l’espace où s’organise le « plan de bataille » de votre activité. Chaque zone de cet espace doit être dédié à une tâche : le coin ordinateur, le coin courier, le coin rangement du matériel de bureau, etc… Il est important qu’il puisse y avoir des espaces « libres », qui permettront d’y placer éventuellement des idées nouvelles, avant de les ranger dans l’espace dédié.

Vous serez peut-être tenté de prendre un bureau en kit, tout intégré : ils sont souvent mal conçus et ne permettent pas la modulation nécessaire pour s’adapter à votre personnalité. Ils sont donc à éviter.

Evitez absolument les bureaux métalliques : ils diffusent un rayonnement qui sont à terme très fatiguants et vont nuire à votre travail.

Une simple planche en bois ou en verre avec des traiteaux fera l’affaire : c’est souvent l’idéal dans le rapport qualité/prix – et c’est le choix de la plupart des sociétés dont les collaborateurs travaillent avec des ordinateurs.

 

Le fauteuil

Vous allez passer une bonne partie de votre journée dessus : ne négligez donc surtout pas ce mobilier ! N’hésitez pas à investir plusieurs centaines d’euros dès le début : ce sera sans doute un de vos meilleurs investissements. Personnellement nous avons un faible pour les fauteuils conçus par Herman Miller – la référence dans le monde entier à ce niveau. Pas la peine de cherche un original (hors de prix), sauf si vous êtes un collectionneur : il exsite de nombreuses sociétés qui ont les droits de reproduction et qui font de rééditions de très bonne qualité.

Les risques de contracter des douleurs au dos sont très importantes si vous ne faites pas attention à ce qui peut vous sembler surperflux, mais qui en réalité est absolument déterminant sur le long terme.

Les espaces de rangement

Privilégiez les espaces accessibles sans avoir à vous baisser ou avoir à prendre un tabouret pour aller chercher les dossiers. Les rangements en dessous du bureau ne doivent servir qu’à placer les documents ou les éléments dont vous n’avez pas un usage fréquent (moins d’une fois par jour).

L’éclairage

Evitez un éclairage brut de face qui va vous fatiguer la rétine (de type néon, hallogène, etc…) ou un éclairage trop tamisé qui aura le même effet.

L’éclairage indirect est ce qu’il y a de mieux : en réflexion sur le mur par exemple, ou sur la table.

 

Pensez à la mobilité de votre équipement informatique

Aujourd’hui les ordinateurs portables ont un rapport qualité/coût qui devraient vous déterminer à faire ce choix dès le départ : si vous travaillez de chez vous, c’est que vous avez la possibilité de travailler de n’importe où : alors autant ne pas vous bloquer avec un ordinateur fixe…

Investissez aussi dans un smartphone avec un abonnement Internet (type iPhone, BlackBurry, Nokia, Samsung, etc…): c’est très pratique pour rester en « flux tendu » dans la relation avec ses clients.
Certes, c’est se mettre un « fil à la patte », mais lorsqu’on travaille en indépendant, un des aspects importants pour les clients, c’est la réactivité.

Horaires et constance

Définissez vos horaires et essayez de les respecter : c’est très important pour maintenir un équilibre et une constance dans votre activité.

Si vous ne le faites pas, vous perdrez rapidement le sens du rythme indispensable pour alterner les périodes de travail intense avec les périodes de repos, de « respiration » de votre esprit qui ne doit ni ne peut être constamment consacré à travailler.

En vous imposant des horaires, vous allez également les imposer à vos clients : cela vous évitera de vous faire déranger le soir ou le week-end (vos clients comprendront vite leur indélicatesse s’ils tentent d’outrepasser les limites que vous avez fixées).

Vos clients ou collaborateurs peuvent essayer de vous joindre en-dehors des heures que vous avez fixées : n’oubliez pas de laisser un message sur votre répondeur donnant vos plages horaires !

Soyez fiable

Le principal handicap du travailleur indépendant, c’est le risque qu’il fait prendre à ses clients de ne pas fournir le travail en temps et en heure.

Vous devez donc montrer à tout moment que vous êtes dignes de la confiance que l’on a placé en vous : donner des délais de réalisation, fixer un planning, livrer le travail en temps et en heure, répondre rapidement aux sollicitations.
On ne vous tiendra pas rigueur des allongements de délais si jamais vous avez su montrer au préalable que vous êtes capable de gérer votre planning.

A proscrire : les excuses du genre « j’ai du amener mes enfants à l’école », « ma grand-mère était malade », etc… Tout ce qui ramène à votre vie personnelle n’intéresse pas votre client. Si vous avez un empêchement, signalez le simplement en fixant un nouveau délai. Bref, montrez que vous êtes bien disponible pour réaliser le travail confié par votre client. Soyez clair dans vos explications et dans les moyens que vous allez mettre en oeuvre pour atteindre vos objectifs.

Petite astuce qui va vous faire apprécier de vos clients et pourrait vous être utile dans votre plaquette de présentation : demandez régulièrement un retour de satisfaction. Vous pourrez ainsi mesurer si la qualité du travail fourni est suffisante, vous amènerez votre client à formuler sa satisfaction, et vous pourrez ainsi utiliser son retour écrit (demandez son autorisation) pour le publier dans la rubrique « témoignage de nos clients ».

En conclusion, votre fiabilité vous permettra d’éviter de perdre trop de temps à négocier votre futurs contrats ou surcoûts en cas de modification de votre mission : votre client vous fera confiance et hésitera à aller voir d’autres prestataires dont il ne connaîtra pas la fiabilité.

Ne négligez jamais l’aspect comptable

Souvent plus préoccupé à trouver de nouveaux clients ou a exécuter le travail commandé, le travailleur indépendant repousse à plus tard les tâches administratives, qui finissent par s’empiler sur le bureau.

C’est une erreur qui pourrait vous être fatale, car non seulement ces documents qui s’empilent sont une source diffuse de stress permanent, constant, mais en plus vous risquez de perdre un temps fou lorsque vous allez devoir vous y mettre pour remplir les obligations légales.

Organisez vous donc correctement dès le début, en préparant des rangements spécifiques pour chaque type de documents administratifs, et consacrez-y chaque jour le temps nécessaire pour les traiter. Cela vous permettra chaque matin d’avoir une place nette et de garder en vue que votre activité est une construction permanente dont l’un des pilliers est la constance. 

Lire la suite

 

One Comment on “Le travail chez soi : astuces pour bien réussir”

  1. bonjour,
    A ce jour, je n’ai pas trouve un emploi sérieux a exercé a domicile, soit ce sont des emplois qui ne rémunèrent pas du tout, soit on vous propose ou plutôt on vous fait miroiter un revenu exhorbitant, qui ne sont ( qu’arnaques)…….Ou soit il vous faut payer pour obtenir un emploi……Bref peut-on vraiment vivre d’un emploi a domicile, j’y crois pas trop, …………Merçi de bien vouloir m’adresser a cette adresse mail : mevcathy@hotmail.fr, une proposition d’emploi a domicile serieuse pour améliorer ma petite retraite ( j’etudie toute proposition)……….
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *